Rien n’est jamais figé, rien n’est statique. Tout est en mouvement, en action. Comme la terre tourne à chaque instant, notre cœur qui bat, nos respirations, les changements de saison, le ver qui se transforme en papillon…

Il n’y a pas de situation avec une finalité !!! Si finalité il y a , cela correspond au scénario que nous avons choisi, un choix qui nous conforte. Souvent ce choix de finalité est dû à des peurs, peur d’assumer un échec, peur d’une réalité que nous ne souhaitons pas, ou encore peur d’un changement.

Aux vues d’une même situation partagée par plusieurs personnes, chacun d’eux aura une approche différente de l’événement, une compréhension différente etc…
Le test projectif de Roschach pour identifier les personnalités illustre bien cette idée.
Par exemple que voyez vous sur cette image?

Alors?

Personnellement mon amour pour la pop culture me fait voir Darth Vader de Star Wars. Peut être que tu as vu comme moi. Mais si je te dis que certaines personnes vont y voir un papillon ou encore une mouche géante avec des jambes… 

Encore un exemple avec cette image, que vois tu? 

Certaines personnes vont voir un canard et d’autres… un lapin! Tout est subjectif et un point de vue n’est jamais figé, car je suis certain que peu importe ce que tu as vu en premier tu es revenu sur l’image pour voir l’animal que tu n’avais pas vu!!

Et ça il faut le garder à l’esprit! si rien n’est figé et que tout n’est qu’une question de point de vue, aucun problème n’est insurmontable!! Il suffit de réajuster sa vision du problème!! 

Une image que j’aime beaucoup utiliser est celle de la fourmi et de l’aigle.
Dans nos vie nous pouvons nous retrouver souvent en mode « fourmi ». Celui où nous sommes sur notre petit cheminement, la tête dans le guidon comme on dit quand tout d’un coup…. Un problème !!
Pour la fourmi, ce problème est une montagne sur son cheminement!! Et il est impossible à vue de fourmi de passer à travers un problème aussi énorme, la seule solution c’est de faire demi tour!!
Et c’est à ce moment que l’aigle rentre en jeu.
L’aigle qui lui vole haut, et a une vue à 360 degrés, va pouvoir réconforter et guider la fourmi car, lui, voit les différents chemins que la fourmi peut emprunter pour réussir à passer cet obstacle sur son parcours. 

Comment passer en mode aigle?! En acceptant de prendre du recul face aux problématiques, et en gardant en tête que  rien n’est figé.

Finalement tout est une question de point de vue. 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Share This