« Comment savoir si je fais le bon choix?! »

Il arrive régulièrement d’entendre dans son entourage ou même de s’entendre soi même se poser cette question.

Tu te doutes bien les enjeux peuvent varier suivant les circonstances. Si tu te poses cette question au restaurant car tu hésites entre la cuisse de canard ou bien le tartare de saumon, l’enjeu ne sera pas le même que lorsque tu vas te questionner pour savoir si tu gardes ta job, ou bien si tu la quittes pour faire le tour du monde.
Cela peut demander plus de temps de réflexion car l’impact du changement sera plus important et significatif. 
Mais certaines personnes vont se mettre une pression de dingue, dès qu’un choix s’impose, peu importe l’importance.
C’est pourquoi tu peux te poser cette question :  » Mon choix aura t’il un impact dans 5 ans? »

Il est peu probable que le choix que tu as fait de prendre ce pavé de bœuf au restaurant le 15 Avril 2014 a eu un impact sur la personne que tu es et la vie que tu as présentement! (et faut il encore que tu t’en souviennes!! ).
Par-contre cette décision que tu as pris le matin du 9 Mai 2014, en choisissant de faire une job où tu prends réellement du plaisir, ce choix là a eu un impact sur la personne que tu es et la vie que tu as présentement!

D’où l’intérêt de te poser la question :  » Mon choix aura t’il un impact dans 5 ans? »

Il peut arriver que certaines personnes se mettent une grosse étiquette  » je ne sais pas faire de choix », ou le  » non mais je n’ai pas le choix »!

En ce qui concerne les étiquettes  » je ne sais pas faire de choix », inconsciemment tu fais plusieurs choix dans ta journée à partir du moment où tu te lèves jusqu’à ce que tu te couches! 
 -Te lever le matin à la première sonnerie de ton réveil ou bien à la 10ème fois
– la sélection de vêtement que tu portes pour la journée
– si tu prends plutôt du thé ou café
-avec ou sans sucre
– le moment où tu vas prendre ta douche , où tu te brosses les dents 
– si tu vas à ta job par le bus 124 ou 235, ou plutôt à pied ou encore en taxi
– si tu veux ouvrir le mail reçu ou non 
– répondre au texte que tu reçois
-savoir si tu appelles telle ou telle personne
…….

tu l’auras compris , tu SAIS faire des choix!! 

 

Pour le « je n’ai pas le choix »

BREAKING NEWS:   Nous venons d’apprendre que chaque personne à la possibilité de faire dans sa propre vie!!! 

Généralement quand les personnes sortent cette étiquette pour se la coller, c’est qu’ils sont confrontés à des choix qui les dérangent, ou encore ils peuvent avoir une peur des résultats car ils sont en recherche de perfection.

Voici quelques outils qui peuvent aider à enlever ces étiquettes:

Identifier son désir 
Le simple fait de penser à ce que tu veux doit te remplir de pensées et sensations positives.
Pour aller plus loin, tu peux prendre un papier et crayon, et tu écris la trame des actions que tu vas entreprendre en faisant choix N°1 et prends le temps de ressentir comment tu te sens, ce que tu ressens! Et fait de même pour le choix N°2. Il faut vraiment le détailler comme si tu étais en train de le vivre.
Il ne reste plus qu’a adopter le choix dans lequel tu te sens le mieux suite à ces projections.

Ecouter sa petite voix intérieure
Notre petite voix, appelée aussi intuition, est bien trop souvent mise sur MUTE pour pouvoir laisser le mental revenir à son volume maximum !!! Mais n’oublie pas qu’elle est toujours présente, et lorsque tu es confronté à des choix, active le mode « Méditation », calme ce flux de pensées. Une fois bien détendu tu peux prendre le temps de repenser à tes choix et écouter ce que ta petite voix a à te dire.

Passer à l’action et assumer ses décisions
Il faut accepter que rien ne se passera si tu ne fais rien! Comme abordé dans cet article « Saisir les opportunités ». 
Lance toi et ne regarde pas en arrière.
 «Le danger quand on est indécis, c’est de n’être que dans sa tête et jamais dans le mouvement» Josée Jacques Psychologue et auteur.

Se donner le droit à l’erreur
Bonne nouvelle, les choix sont rarement irréparables. Dans le meilleur des cas tu pourras revenir en arrière, dans le pire tu apprends de tes erreurs et échecs. Apprendre est une preuve d’évolution!! Donc inutile d’être envahi de regrets et donne le mouvement nécessaire pour remonter tout ça. Et n’oublie pas qu’il est important de savoir rire de soi!!

 

 

Share This